Consommation. Le prix du panier moyen a augmenté de 2,5 % depuis le début du confinement selon une étude d’UFC-Que choisir (Vidéo)

633

Le prix du panier moyen a augmenté de 2,5 % avec le confinement selon une étude d’UFC-Que choisir. La pénurie des produits les moins chers contraint les client à se reporter sur des articles plus onéreux.  Premier produit touché par cette hausse, les lingettes désinfectantes. Leur prix explose de 21 %. Même chose pour la farine, les pâtes, le lait et le riz.

Mais certains produits sont en baisse. C’est le cas du pain de mie, mais aussi du papier toilettes qui ne souffre plus de pénurie et perd 24 % de son prix.

Le prix des fruits et légumes a flambé

L’étude de l’UFC-Que choisir, réalisée dans 4685 drives, révèle tout un tas de facteurs responsables du bond du prix des fruits et légumes et de son impact sur le budget des consommateurs. Elle montre notamment que le prix des fruits et des légumes a bondi de 9% entre la semaine du 2 au 9 mars et celle du 6 au 11 avril. Une hausse qui varie de 6% pour les produits dits conventionnels, à 12% pour les produits bio.

En cause, la raréfaction de certaines productions, à l’image des citrons verts bio, dont le prix a grimpé de 16%, ou celui des tomates en grappe bio qui s’est envolé de 25 %. Les agriculteurs peinent à suivre la cadence et depuis la fermeture des frontières, la difficulté à importer des produits d’Espagne, d’Italie ou de Pologne.

Breizh Info / L’Express