Confinement pour les volailles françaises

1595

Selon un arrêté publié vendredi au Journal officiel, le risque relatif à la grippe aviaire est passé à « élevé » en France métropolitaine en raison de la multiplication des cas dans les pays voisins. Conséquences : tous les éleveurs français de volailles doivent enfermer leurs animaux pour éviter tout contact avec les oiseaux migrateurs, potentiellement porteurs du virus de la grippe aviaire. L’hiver dernier, principalement dans le Sud-Ouest, la France avait recensé près de 500 foyers de grippe aviaire. L’abattage de plus de 3,5 millions de volailles, essentiellement des canards, a été nécessaire pour mettre un terme à l’épidémie.