Confinement : le Conseil d’Etat rejette la demande de laisser les mosquées ouvertes dans la nuit du 8 mai

1059

Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi la demande effectué par la Mosquée de Paris de pouvoir laisser ouvertes les mosquées dans la nuit du 8 au 9 mai, qui correspond à la « Nuit du Destin » dans le mois du ramadan, au motif notamment que « la situation sanitaire demeure préoccupante ».

L’institution a estimé que « la situation sanitaire demeure préoccupante, avec des indicateurs encore dégradés et un rythme de propagation du virus qui demeure élevé sur l’ensemble du territoire » et conclut que « l’impossibilité de se rendre dans un lieu de culte pendant le couvre-feu, y compris pour la Nuit du destin, ne porte pas une atteinte manifestement disproportionnée à la liberté de culte compte tenu de l’objectif de protection de la santé publique ».

Pour rappel, il est déjà possible pour les musulmans « de participer collectivement aux cérémonies religieuses organisées entre 6 heures et 19 heures », et le ministre de l’Intérieur a, pour la période du ramadan, autorisé l’ouverture des mosquées dès la première prière du matin » (avant 6 heures).

Le Parisien