Christophe Castaner confirme la suppression de la technique d’interpellation dite «d’étranglement» malgré la colère des policiers

532

Christophe Castaner, qui a reçu vendredi les syndicats policiers en colère depuis des annonces du ministre de l’Intérieur lundi, a confirmé dans la soirée de vendredi la suppression de la technique d’interpellation dite «d’étranglement». Les syndicats, qui avaient dit en fin de journée attendre une lettre du ministre, espéraient que le ministre revienne sur sa décision d’interdire cette technique d’interpellation de personnes violentes, avant qu’une méthode alternative puisse être mise en place.

«Un groupe de travail sera chargé d’ici le 1er septembre de déterminer les techniques et moyens matériels de substitution», a annoncé le ministre de l’Intérieur dans un communiqué.

Le Figaro