Christine Lagarde s’oppose fermement à l’annulation de la dette des Etats européens contractée pour faire face à la crise sanitaire

701

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) s’oppose fermement, ce dimanche dans le « JDD », à l’annulation de la dette contractée pour faire face à la crise sanitaire, proposée par des économistes.

« Cette règle constitue l’un des piliers fondamentaux de l’euro », explique Christine Lagarde. Alors que la question de l’annulation de la dette des États européens fait débat, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) indique ce dimanche dans une interview au Journal du Dimanche qu’elle est « inenvisageable »« Ce serait une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des États », ajoute-t-elle.

(…) LCI