« C’est explosif » : un éducateur de l’Aide Sociale à l’Enfance alerte sur la tension due au confinement dans les foyers d’hébergement

250

En raison du confinement décrété pour lutter contre le Covid-19, plusieurs foyers d’hébergement de l’Aide sociale à l’enfance ont dû fermer leurs portes par manque de personnel. Dans les autres foyers, la situation est de plus en plus tendue.

C’est un huis-clos explosif qui se joue en ce moment à l’Aide sociale à l’enfance : des mineurs enfermés 24 h sur 24 ensemble, sans école, sans visite ni activités… Cette situation concerne plus de 90 000 mineurs et se tend de jour en jour : « Ce sont des enfants qui sont déjà fragiles, qui ont tendance à être instables ou violents. Donc, sans aucune activité et avec moins d’éducateurs que d’habitude, c’est explosif, reconnaît un éducateur référent de l’ASE dans le sud-ouest de la France. Il y a des éducateurs qui sont au moins autant sous pression que des soignants dans les hôpitaux« .

France Info