«Ceci est à la limite du crime contre l’humanité» : Vladimir Poutine fustige le fait que des enfants puissent choisir leur sexe dès le plus jeune âge

4676

Le président russe Vladimir Poutine, alors qu’il s’exprimait sur plusieurs sujets sociétaux, a affirmé s’opposer à ce que des enfants puissent prendre la décision de changer de sexe en affranchissant ainsi leurs parents de certaines de leurs responsabilités.

«Ceci est déjà à la limite du crime contre l’humanité et tout ça au nom et sous la bannière du progrès», a-t-il notamment déclaré au sujet du fait de «suggérer à un garçon qu’il peut facilement devenir une fille et inversement». Vladimir Poutine a défendu son attache à «un conservatisme sain» mettant en garde contre «la multiplication des risques et des dangers» en la matière.

RT