Cathédrale de Nantes : « L’État prendra à sa charge la restauration »

338

C’est une « obligation parce que c’est notre culture », a souligné le ministre de l’Économie. L’orgue et le buffet d’orgue qui datent du XVIIe siècle ont été détruits.

L’État prendra à sa charge la restauration de la cathédrale de Nantes, en partie détruite par un incendie ce week-end, a annoncé le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Le foyer principal de l’incendie a touché le grand orgue situé au niveau de la façade occidentale, à l’entrée de la cathédrale.

L’Express