Carte d’allocation pour demandeur d’asile (ADA) : des migrants se plaignent de ne plus pouvoir retirer d’argent liquide avec la nouvelle carte

834

Plusieurs semaines après la mise en service de la nouvelle carte bancaire d’allocation pour demandeurs d’asile « ADA », ne permettant désormais plus le retrait d’argent liquide aux distributeurs, certains migrants se plaignent et font état de « problèmes » pour acheter des produits de première nécessité, car seuls les paiements via terminaux bancaires sont autorisés :

« Je ne peux plus acheter une baguette de pain à 1 euro car le minimum de paiement par carte est souvent de 5 euros », se plaint Bilal, un demandeur d’asile afghan de 25 ans qui vit à Rennes […]. « C’est injuste,» proteste pour sa part Mulham, un Syrien de 27 ans qui vit à Paris, «je me retrouve parfois à acheter des choses dont je ne veux pas réellement, juste pour pouvoir atteindre le minimum de paiement par carte bancaire […].»

Les personnes interrogées – des hommes seuls – sont nombreux à devoir compter leur sous. Selon Sissoko, un Malien résidant à Neuilly-sur-Marne, même gérer son budget est devenu compliqué : tout se fait à l’aveuglette. “On n’a pas de moyen de savoir quelle somme d’argent il y a sur notre compte”, affirme-t-il. “J’ai plusieurs amis qui n’ont plus pu payer des achats avec leur carte car ils avaient tout épuisé sans le savoir.” L’ancienne carte permettait, elle, de connaître le solde restant, qui s’affichait sur le ticket lors d’un retrait dans un distributeur automatique […].

108.000 cartes de ce type en circulation en France

La direction générale des étrangers en France (DGEF) a annoncé qu’un groupe de travail se réunirait dans le courant du mois de décembre afin de faire le point sur les difficultés liées à ces cartes, au nombre de 108.000 en circulation.

La carte ADA, c’est quoi ?

En tant que demandeur d’asile, vous n’êtes pas autorisé à travailler avant un délai de 6 mois en France. Si vous êtes majeur, une allocation pour demandeur d’asile (Ada) peut vous être versée. Le versement de cette aide est conditionné par le respect de certaines règles et son montant dépend notamment de votre situation familiale.

L’allocation pour demandeur d’asile (Ada) est composée :

  • d’un montant forfaitaire journalier, dont le niveau varie en fonction du nombre de personnes composant le foyer,
  • et, éventuellement, d’un montant supplémentaire, si vous avez accepté l’offre de prise en charge, vous avez manifesté un besoin d’hébergement, vous ne bénéficiez gratuitement pas d’un hébergement (ou logement).
Service-public.fr

Infomigrants (FDS)/ Service-public.fr