Carburants : La hausse maintenue

419

Le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré sur RTL que le gouvernement n’annulerait pas la hausse des carburants.

Qu’importe l’overdose fiscale et les centaines de rassemblements des Gilets Jeunes prévus ce samedi 17 novembre en France, la hausse des prix des carburants aura bien lieu.

Coup dur pour les électeurs d’En Marche

Le Premier ministre a été très clair et justifie le maintien de la hausse des carburants en rappelant aux électeurs du président Macron qu’il s’agissait d’un des engagements pris pendant la campagne présidentielle. En ajoutant qu’il s’était lui-même engagé à « progressivement faire peser sur le pétrole et donc sur la pollution, une partie des prélèvements fiscaux, plutôt que sur le travail ». Un coup dur pour une partie des électeurs d’En marche, obligés de brandir un Gilet Jaune un an et demi après l’investiture de l’ancien banquier Rothschild…

Une augmentation des aides ?

Édouard Philippe a annoncé que la prime à la conversion pour les plus modestes serait doublée (passant de 2.000 à 4.000 euros) et que les indemnités kilométriques seront élargies pour les « gros rouleurs », à savoir ceux qui parcourent 60 ou 70 km par jour.

Trois jours avant les grandes manifestations contre la hausse du carburant, la situation est toujours aussi tendue et le gouvernement semble ne pas se soucier de la réelle difficulté économique qu’éprouve aujourd’hui la France toute entière :