Calais : violent affrontement entre des migrants et les forces de l’ordre

998

Nuit de violences à Calais (Pas-de-Calais). Dans la nuit du mardi 1er juin au mercredi 2 juin, une cinquantaine de migrants ont tenté de s’introduire dans une zone du port de la ville, connue depuis quelques années pour sa fameuse « jungle », campement de clandestins désireux de passer en Angleterre.

300 clandestins, dont certains armés de barres de fer, jetant des objets et des pierres, ont affronté les policiers. Sept CRS ont été blessés, l’un d’eux s’étant vu prescrire 14 jours d’ITT.

Si la « jungle » a été totalement démantelée en octobre 2016 avec sept mille clandestins évacués, disséminés partout en France, de nombreux migrants vivent toujours dans la zone.

La fermeture avait fait exploser le nombre de clandestins à Paris, avec plus d’un millier de personnes supplémentaires en quelques jours. Fin décembre, deux mois plus tard, des migrants étaient déjà de retour dans la nouvelle jungle de Calais.