Brexit : Boris Johnson a signé l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, prévue pour le 31 janvier

401

«Aujourd’hui, j’ai signé l’accord de retrait pour que le Royaume-Uni quitte l’UE le 31 janvier, honorant le mandat démocratique du peuple britannique. Cette signature annonce un nouveau chapitre dans l’histoire de notre nation» : c’est par ces mots que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a définitivement mis un terme à l’interminable feuilleton du Brexit, le 24 janvier, trois ans après le référendum de 2016 lors duquel les Britanniques avaient majoritairement choisi de quitter l’Union européenne.

Après 47 années de route commune, les Britanniques et l’Union européenne vont donc se séparer. «Les choses vont inévitablement changer, mais notre amitié restera. Nous entamons un nouveau chapitre en tant que partenaires et alliés», a tenté de rassurer le président du Conseil, Charles Michel, sur Twitter. Mais, si les relations entre les deux entités resteront vraisemblablement cordiales, le problème se situe ailleurs pour les partisans du projet européen : un pays qui quitte le bloc est une première qui va marquer un précédent indélébile dans son histoire.

RT