Bolivie : E. Morales encore candidat

467

Le tribunal électoral bolivien a approuvé mardi la candidature du président Evo Morales pour un quatrième mandat malgré les protestations de l’opposition qui juge cette candidature inconstitutionnelle.

Cette décision « a porté un coup fatal à notre démocratie, en habilitant comme candidat le détenteur de tous les pouvoirs, Evo Morales« , a réagi sur Twitter l’ancien président bolivien Carlos Mesa.

Evo Morales, bien qu’il ne soit pas le premier chef d’État d’ascendance amérindienne du pays, est le premier à s’affirmer en tant que tel, et à déclarer écouter les revendications identitaires et sociales des populations indigènes. Il était très proche d’Hugo Chavez avec qui il partageait sa vision socialiste de l’Amérique latine. Il exerce ses fonctions de président depuis le 22 janvier 2006.