Auray (56) : un demandeur d’asile agresse un gendarme et 3 pompiers au couteau

1820

Breizh Info – Pour ce demandeur d’asile soudanais, l’intégration en Bretagne – qui n’a pas demandé à le recevoir – s’est mal passée. Bien que logé par une association dûment subventionnée – Sauvegarde 56 – ce demandeur d’asile schizophrène, parlant à peine le français et connu pour radicalisation islamiste, se montrait violent envers ses congénères. Son expulsion a été demandée par l’association, de guerre lasse, et lors de celle-ci il a été très violent.

Le 18 juillet dernier à Auray, les représentants de l’association et trois gendarmes trouvent le soudanais dans son logement – il dort du sommeil du Juste. Lorsqu’ils le réveillent, la discussion vire rapidement à l’aigre, le soudanais se retranche dans la cuisine, attrape un couteau et blesse deux gendarmes – dont un à deux reprises au cuir chevelu avec son arme, puis s’en prend à trois pompiers – il n’y a pas qu’à Nantes et Rennes qu’ils sont régulièrement agressés.

Jugé ce mardi 23 juillet, il a été condamné à deux ans de prison ferme – malgré les efforts de son avocat qui a rappelé ses antécédents psychiatriques – et à une interdiction du territoire français, à l’issue. Cependant le soudanais est arrivé à ses fins : il continuera, deux ans durant, à être logé aux frais du contribuable, et ce qui n’est pas peu important en cette période de canicule, à l’ombre.

(…) Lire la suite sur Breizh Info