Au moins cinq églises recouvertes d’inscriptions injurieuses à Bordeaux

358

Au moins cinq églises de la région de Bordeaux ont été recouvertes d’inscriptions injurieuses. Les inscriptions, certainement faites dans la nuit de samedi à dimanche, ont été découvertes ce dimanche matin. Les églises Notre-Dame, Saint-Paul, Sainte-Croix, Eulalie, et la basilique Saint-Seurin, ont été visées.

La mairie de Bordeaux indique qu’il « s’agit surtout de messages insultants envers le pape. » Des messages du même ordre ont aussi été trouvés sur les murs de l’ensemble scolaire Albert-le-Grand dans le quartier Saint-Genès.

Sur Twitter, le maire de la ville Nicolas Florian (LR) a fait part de son indignation. « Des graffitis injurieux ont été découverts ce matin sur les murs de plusieurs églises de Bordeaux. Je condamne ces actes avec la plus grande fermeté. Ils vont être effacés le plus rapidement possible. Une plainte est déposée pour en retrouver les auteurs. »

20minutes / FranceBleu