Après Twitter, Facebook envisage de bannir définitivement Donald Trump

1021

Facebook a annoncé ne pas avoir l’intention de lever la suspension du compte du président Donald Trump et va retirer tous les messages comportant le slogan « Stop au vol », que le président américain sortant a contribué à répandre sur les réseaux sociaux, en référence à l’élection qu’il accuse les démocrates de lui avoir « volé ».

« Etant données les tentatives répétées d’organiser des événements pour contester le résultat du scrutin présidentiel américain, qui peuvent conduire à des violences, et l’utilisation de cette expression par ceux qui étaient impliqués dans les violences de mercredi à Washington, nous prenons des mesures supplémentaires à l’approche de l’investiture », a indiqué le réseau social dans un communiqué lundi.

« Notre interdiction est à durée illimitée. Nous avons dit qu’elle durerait au moins jusqu’à la transition présidentielle, mais nous n’avons pas l’intention de la lever », a déclaré Sheryl Sandberg, la numéro 2 du groupe, lors d’un forum en ligne organisé par l’agence Reuters.

JMM