Allemagne : la dauphine désignée d’Angela Merkel renonce à lui succéder et abandonne la présidence du parti conservateur

319

Le tremblement de terre politique continue en Allemagne. La dauphine désignée d’Angela Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer, a annoncé lundi 10 février renoncer à lui succéder et vouloir abandonner la présidence du parti conservateur, tirant les leçons de la crise politique ouverte par une alliance avec l’AfD en Thuringe.

Lors d’une réunion dans la matinée de la direction du parti démocrate-chrétien CDU de la chancelière, Annegret Kramp-Karrenbauer a notamment justifié sa décision par les événements de Thuringe et la tentation d’une frange du parti de s’allier avec le mouvement Alternative pour l’Allemagne (AfD). Elle devrait en revanche conserver son poste de ministre de la Défense.

France Info