Agression de Bayonne : «Tout ce soutien pour Philippe nous donne la force d’avancer», confie sa femme

669

Juste avant la marche blanche organisée à Bayonne, Véronique Monguillot, l’épouse du chauffeur de bus sauvagement agressé dimanche, nous confie combien cette mobilisation l’aide, elle et ses filles, à tenir.

« Merci pour Philippe, avancez SVP, allez au fond », crie un organisateur au flux de personnes vêtues de tee-shirts blancs qui arrivent sur les voies de bus à l’arrêt Balishon. C’est ici que la famille de Philippe Monguillot, ce chauffeur de bus de 58 ans, sauvagement roué de coups dimanche soir et qui est toujours hospitalisé en réanimation « en état de mort cérébrale », a donné rendez-vous aux proches, aux collègues et aux anonymes pour lui rendre hommage.

Le Parisien