Agnès Buzyn explique que finalement elle ne savait pas l’ampleur de la crise sanitaire, contrairement à ce qu’elle déclarait dans Le Monde en mars dernier (Vidéo)

727

Interrogée ce matin sur France Inter, l’ex ministre de la Santé Agnès Buzyn a affirmé que finalement « elle ne savait pas l’ampleur de la crise du Covid-19 », contrairement à ce qu’elle disait dans Le Monde en mars dans un entretien.

« C’était mon pressentiment, mais je ne savais pas si c’était la réalité. Je rappelle que jusqu’à une semaine des élections, tous les experts qu’on entendait sur les plateaux disaient que ça allait être une grippette », a notamment déclaré la candidate LREM à la mairie de Paris. Avant d’ajouter : « Je rappelle que l’OMS a annoncé la pandémie mondiale le 11 mars, quatre jours avant les élections. Mon pressentiment n’était clairement pas partagé. Je ne savais pas quand ça allait arriver« .

Pour rappel, dans un entretien publié en mars, Agnès Buzyn affirmait notamment que: « Quand j’ai quitté le ministère, assure-t-elle, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu. »

« Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. »

JMMorandini / Le Monde