Affaire sordide à Calais (MàJ)

594

Les trois suspects ont reconnu avoir violé, torturé et séquestré la jeune femme de 18 ans durant deux mois dans leur maison de Calais. Les trois accusés ont été placé en détention provisoire et mis en examen pour «viols avec torture et actes de barbarie», «enlèvement, séquestration, détention arbitraire avec actes de torture et de barbarie» et «tentative d’extorsion de fonds» .


30 novembre à 18h14

Une jeune femme de 18 ans a été séquestrée, brûlée et violée durant deux mois par 3 individus à Calais.

La victime avait fugué de chez elle en octobre suite à une dispute familiale et s’était faite héberger par des vagues connaissances qui devinrent rapidement de véritables bourreaux. Après deux mois d’humiliations, de viols sordides et de torture, la jeune femme a réussi à s’échapper et a été retrouvée dans état de santé « sidérant », couverte de brûlures et d’hématomes, elle n’avait même plus un seul cheveu sur la tête.

Selon le procureur, les trois suspects sont deux hommes d’une vingtaine d’années et une quadragénaire vivant des minima sociaux et qui ont pour unique occupation la télévision et l’alcool. Les trois ravisseurs auraient même tenté de rançonner le père de leur prisonnière.