Affaire Rugy : les ministres devront désormais faire approuver les travaux onéreux dans leurs logements de fonction

57

Les rénovations d’appartements ministériels devront désormais se faire « dans le respect des règles de la commande publique, mais aussi des principes déontologiques d’exemplarité et de sobriété ».

‘exécutif veut éviter tout nouvel incendie. Désormais, les travaux entrepris dans les logements de fonction des ministres dont le montant est supérieur à 20 000 euros devront être « soumis à l’approbation du secrétariat général du gouvernement », a indiqué mardi 23 juillet Edouard Philippe dans une circulaire rendue publique.

Cette exigence est une conséquence de la polémique entourant les dépenses engagées par François de Rugy, pour 64 523 euros TTC, à l’Hôtel de Roquelaure, lorsqu’il était ministre de la Transition écologique.

France Info