Affaire Marin: La cour d’appel de Lyon s’oppose à la libération de son agresseur, condamné à sept ans et demi de prison en 2018

663

La cour d’appel de Lyon s’est opposée mercredi à une remise en liberté de l’agresseur de Marin Sauvajon, un étudiant laissé pour mort après avoir défendu un couple pris à partie alors qu’il s’embrassait dans la rue en 2016.

Morandini Blog