A Belfort, une mère opposée au port du masque à l’école se voit retirer la garde de son fils

943

A Belfort, Rachel, mère de famille s’est vu retirer la garde de son fils âgé de 7 ans, pour l’avoir déscolarisé. La raison de ce choix ? Rachel, 48 ans, monitrice de sport, s’oppose au port du masque obligatoire à l’école. Assignée en référé le 10 novembre devant le juge des affaires familiales, elle a été accusée, en plus de la déscolarisation de son fils, d’avoir enfreint le décret lié à l’obligation du port du masque à l’école, et d’avoir tenu des propos qualifiés de complotistes sur la crise sanitaire.

« Est-ce être complotiste que d’affirmer que le port du masque obligatoire, mesure aussi inefficace que violente pour des enfants, autant sur le plan physique que psychologique, est un handicap à l’apprentissage? » se défend la mère de famille, soutenue par l’association Réaction 19, qui s’oppose aux décisions coercitives du gouvernement. La justice, de son côté, a décidé de confier l’enfant exclusivement au père et de priver la mère de la garde alternée. Cette dernière a fait appel de cette décision.