62% des Français estiment que les politiques sont traités « moins sévèrement » que les simples citoyens, selon un sondage

348

Après la condamnation lundi de l’ancien président Nicolas Sarkozy à trois ans d’emprisonnement dont un an ferme dans l’affaire des « écoutes », un sondage Ifop pour le JDD révèle que 62% des Français estiment que les personnalités politiques sont traités « moins sévèrement » que les simples citoyens. Seuls 12% des sondés considèrent que les personnalités politiques sont traitées « plus sévèrement » que les simples citoyens, et 26% « ni plus, ni moins sévèrement ».

LCI