5.000 euros d’amende requis contre Marine Le Pen et Gilbert Collard pour avoir dénoncé les crimes de l’Etat Islamique en publiant des images d’attentats

398

Marine Le Pen et Gilbert Collard étaient tous les deux jugés mercredi pour avoir diffusé des photos d’exactions de l’Etat islamique – pour les dénoncer – sur les réseaux sociaux en décembre 2015. Le parquet de Nanterre a requis 5.000 euros d’amende pour « diffusion de messages violents » ou portant « gravement atteinte à la dignité humaine, susceptibles d’être vus par un mineur », une infraction passible de trois ans de prison et 75 000 euros d’amende en France.

Pour rappel, la présidente du Rassemblement National avait relayé trois photos d’exactions du groupe état islamique, qui montraient un soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d’un char, un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et le corps décapité du journaliste américain James Foley, la tête posée sur le dos. Elle avait ajouté les mots : « Daech, c’est ça ! »

Francetvinfo