Crise sanitaire: 3,2 millions d’arrêts de travail pour les personnes malades, vulnérables ou devant garder leurs enfants ont été comptabilisés par l’Assurance maladie en France

381

L’Assurance maladie a indiqué à l’AFP que l’épidémie de coronavirus a justifié environ 3,2 millions d’arrêts de travail, pour les personnes malades ou «vulnérables», mais surtout pour celles devant garder leurs enfants durant le confinement. Le bilan, arrêté lundi, fait état de quelque 600.000 arrêts maladie ont été prescrits par des médecins à autant de malades du Covid-19. Concernant les «personnes dites vulnérables» (malades chroniques, femmes enceintes), l’Assurance maladie a reçu en un mois 400.000 demandes d’arrêts de travail «dérogatoires», auxquelles elle a donné droit «dans près de 8 cas sur 10», précise-t-elle.

Mais tout cela n’est rien comparé aux 2,3 millions d’arrêts pour garde d’enfant, délivrés à la demande des employeurs depuis les premières fermetures d’écoles début mars. Un nombre sans doute supérieur à celui des assurés en bénéficiant, puisque ce type d’arrêt de travail est accordé pour trois semaines maximum et renouvelable jusqu’à la reprise des cours – prévue au plus tôt le 11 mai.

JMM