23 passeurs arrêtés en France et aux Pays-bas, soupçonnés d’avoir transporté 10.000 migrants vers le Royaume-Uni

371

La police de la Vienne (86) a annoncé un coup de filet dans des réseaux de passeurs de clandestins, ce mardi. Vingt-trois suspects ont été interpellés, en France et aux Pays-Bas, dont neuf dans la Vienne. ils sont soupçonnés d’avoir fait passer 10.000 migrants vers le Royaume-Uni. Dix policiers du département ont participé à ces arrestations, en soutien aux enquêteurs de la Police aux frontières (PAF).

La filière était sous surveillance depuis plus d’un an, et opérait d’une manière bien définie. « Des groupes de migrants étaient pris en charge par des passeurs qui repéraient les poids-lourds à destination de l’Angleterre. Ils profitaient du sommeil des chauffeurs pour introduire les migrants à l’intérieur des remorques. »

Le réseau, qui agissait entre Poitiers et Châtellerault aux abords de l’autoroute A10, se faisait payer jusqu’à 7.000 euros par migrant pour rejoindre la Grande-Bretagne, selon Europol. Il s’agissait de migrants d’origine irakienne et iranienne, pour la plupart.

Francebleu