41

Jeudi soir dans le XVe arrondissement de Paris, 10 nervis de l’officine terroriste intitulée « antifas » ont essayé de détruire le local où se réunissent les jeunes de Génération identitaire. Heureusement, les dégâts se limitent à l’extérieur du bâtiment.

Face aux agissements criminels de ces miliciens à la botte des intérêts du Parti de la Finance mondiale que sont les « antifas », petits valets de Castaner et de Mélenchon, il est temps d’envisager une véritable riposte patriotique d’envergure afin d’exiger la mise hors la loi de ces bandes ultra violentes.

De plus, nous sommes (relativement) étonnés que ni Madame Hidalgo, ni Madame Pécresse, se soient rendues sur le lieu de l’attentat pour s’indigner face à de tels agissements.

Synthèse nationale