21 Janvier 1793 : fin de la Monarchie de droit divin

1192

Un bon Roi, bienveillant et visionnaire, qui aimait son peuple, mais il était le Roi, et c’est ce qui l’a perdu, aux yeux des révolutionnaires.

Le 21 Janvier 1793, après un simulacre de procès, Louis Capet est mené à l’échafaud, sous bonne garde.  

Des troupes nombreuses sont placées aux bons endroits afin d’éviter toute réaction de la foule.

On avait pris soin d’éloigner les partisans du Roi qui auraient pu troubler le rituel républicain et un arrêté avait été pris qui menaçait tout homme criant grâce ou s’agitant sans considération d’être immédiatement arrêté et conduit en prison. Les femmes avaient été priées de rester à la maison.

Conduit place Louis XV, rebaptisée ensuite, en souvenir de ce bel acte de bravoure et de rassemblement place de la Concorde, le Roi s’adresse à la foule en ces termes : « Peuple, je meurs innocent des crimes qu’on m’impute. Je pardonne aux auteurs de ma mort. Je prie Dieu que le sang que vous allez verser ne retombe jamais sur la France. »

Le couperet tombe et avec lui tout le système monarchique qui avait ordonné la France et fait d’elle la première puissance d’Europe. L’irréparable est commis, jamais on n avait osé porter la main sur la personne du Roi, ce qui fera dire plus tard à Raymond Poincaré (1860-1934) « je me demande si la cause de nos maux ne remonte pas à l’échafaud de Louis XVI. »

CH