Politique&Eco n° 166 avec Pierre Hillard : La carte et le territoire, Atlas du mondialisme

Les dessous de l’économie avec Natasha Königsberg.

Olivier Pichon reçoit Pierre Hillard pour son Atlas du Mondialisme (Editions le Retour aux Sources).

1. En parcourant l’espace et le temps.

  • Qui dira le bonheur d’une carte ?
  • Le titre mondialisme et non mondialisation : explications de Pierre Hillard.
  • Comprendre la philosophie politique des grands dirigeants de ce monde (politiques banquiers groupes de pression).
  • L’exemple de l’Amérique, elle aussi subit des regroupements territoriaux.
  • Les mêmes forces mondialistes à l’œuvre des deux côtés de l’Atlantique.
  • Le curieux modèle Chinois des grandes cités.
  • Nixon, Carter, Clinton, Bush, Obama, de grands « mondialisateurs ».
  • Les milieux israélites et anglo-saxons concepteurs des plans de gouvernance mondiale.
  • Bismarck et la conception Allemande différente de celle de Guillaume II.
  • Les visées Allemandes sur l’empire ottoman.
  • Le fameux Bagdad Bahn et les inquiétudes anglaises sur le pétrole.
  • Herzl et la naissance du sionisme, un instrument britannique.
  • La France dindon de la farce.

2. Des le XIX° siècle, l’idée mondialiste se précise.

  • Le paysan Français en 1914 soldat de l’empire britannique.
  • Le pétrole et la Royal Navy.
  • Les accords Sykes –Picot et la déclaration Balfour
  • Entre la vision tribale et la vision jacobine l’ancien régime monarchique représentait un équilibre.
  • La république universelle d’Anacharsis Cloots.
  • Une France des départements au carré, en attendant l’Europe des régions au carré.
  • Les romans annonciateurs : AG Wells, A. Huxley, Philippe Dru …
  • Le nouvel ordre actuel en gestation dès le début du XX° siècle.
  • Les deux globalismes américains Clinton versus Trump, conservation par celui-ci de la « manifest destiny ».
  • L’Europe des régions ignorée des français, ceux-ci sont hors course.
  • La coopération transfrontalière, moyen de la dissolution des frontières, exemple Alsace Pays de Bade.
  • Une « démolition contrôlée » le rôle des fonds structurels pour acheter les hommes et les territoires.
  • Raffarin autorise le premier contact direct entre l’Alsace et Bruxelles, exit l’état français.
  • Brexit, Višegrad, Italie Autriche, Allemagne, l’Europe aura-t-elle les moyens financiers de cette démolition contrôlée ?
  • Un projet babélien qui passera alors par le chaos. Cf. AG Wells « La Destruction libératrice ».
  • Esotérisme du discours des mondialismes, le cas de Christine Lagarde et du discours sur le chiffre 7, les origines du 007 John DEE l’espion d’Elisabeth 1ere (repris par Flemming).
  • La refonte du Proche-Orient, la route de la soie et celle du …pétrole.
  • L’Eurasie une menace pour le monde anglo-saxon.
  • Poutine et l’union de Lisbonne à Vladivostok ;
  • L’Ukraine levier pour empêcher cette alliance.
  • La rivalité des factions oligarchiques. La clef pourrait être en Allemagne.

3. L’oligarchie mondialiste dans ses pompes et ses œuvres.

  • La refonte du Moyen-Orient ;
  • Pétrole contre Yuan, une révolution.
  • Des monnaies de réserves à la monnaie mondiale, Phoenix et Bancor.
  • La dette américaine et l’achat par la Chine des bons du trésor US, une épée de Damoclès.
  • Trump comme bouc émissaire d’un krach mondial ?
  • Le monde musulman et sa haine de l’occident, les raisons.
  • L’axe chiite et le gaz en méditerranée orientale, le difficile partage des intérêts.
  • Les temps sont murs (l’en tête du livre) … pour une guerre ?
  • CH 7 les israélites et les anglo-saxons, une histoire intellectuelle de l’unification mondialiste.
  • Le sionisme éléments de réflexions sur les juifs antisionistes.
  • Les grandes figures du judaïsme européen, Jacob Franck et son influence sur l’Autriche et la Russie.
  • Un héritier : Raspoutine mysticisme et débauche.

Conclusion : Emmanuel Macron donné comme le futur prix Charlemagne pour ses mérites pro européens.

 

Acheter le livre :

Dernières émissions

Pour aller plus loin :