International : Syrie, le réel face aux médias

Syrie – Alep fraîchement libérée, les médias occidentaux vent debout contre le président syrien Bachar Al Assad doivent faire face à leurs contradictions. Alors que la 2ème ville du pays était partiellement occupée par des islamistes et inaccessible aux médias, la visite d’une délégation française de députés a permis à plusieurs journalistes de se rendre sur place.

Après plusieurs années d’enfumage médiatique, la libération d’Alep permettra-t-elle de rétablir la vérité sur les officines islamistes qui contrôlaient une partie de la 2ème ville de Syrie ?

La fin des combats a en tout cas permis à une délégation de députés français de se rendre sur place et de se rendre compte de la situation. Les Républicains Thierry Mariani et Nicolas Dhuicq et le centriste Jean Lassalle se sont rendus sur place avec plusieurs journalistes. Parmi eux Charlotte d’Ornellas envoyée par le site d’information Boulevard Voltaire. Pour elle, ce voyage a permis de démontrer le décalage entre le traitement du conflit par la majorité des médias occidentaux et la réalité du terrain.

Pour Charlotte d’Ornellas le problème du traitement de la question syrienne réside dans le fait que de nombreux journalistes parlent du conflit sans se rendre sur place.

Le voyage de la délégation n’était pas sans risque, pour preuve un obus s’est écrasé sur le tarmac de l’aéroport de la ville alors que les députés et les journalistes s’apprêtaient à prendre leur avion. Les représentants français ont été bien accueillis même si l’image de la France en Syrie a été mise à rude épreuve ces dernières années.

Retrouvez l’intégralité de ce sujet dans le JT de ce soir.

Dernières émissions

Pour aller plus loin :