tvlibertés : nous c'est vous

INFO EN CONTINU

Des pompiers ont été visés par plusieurs tirs d’arme à feu lors d’une intervention mardi soir peu après 23 heures dans le quartier Guinette à Étampes (91). L’un des soldats du feu a été sérieusement blessé par balle à une jambe. L’équipage a alors rapidement quitté les lieux et s’est rendu à la gendarmerie située à proximité. La victime âgée de 49 ans, touchée au mollet, a été évacuée à l’hôpital d’Étampes en état d’urgence relative. Ses jours ne sont pas en danger, mais cinq de ses collègues sont particulièrement choqués par ce qu’il s’est passé.

« Cette nuit, un nouveau palier a été franchi dans l’insupportable à Étampes », a réagi le directeur départemental des services d’incendie et de secours de l’Essonne, Alain Caroli, sur Twitter. « Agression d’un équipage. L’un de nos pompiers professionnels a été touché au mollet par un tir d’arme à feu lors de l’extinction d’un feu de véhicule. Soutien aux victimes et à tous nos pompiers ».

Selon le maire d’Étampes, Franck Marlin, « Il s’agissait d’un tir de .22 long rifle ». « J’étais sur place avec mes deux adjoints lorsque nous avons vu, à 20 mètres de là, les pompiers se replier en courant », a également raconté le maire au Républicain de l’Essonne

Actu17

VA – George Soros dégaine le chéquier contre le racisme. Lundi 13 juillet, l’Open Society Foundations, groupe que le milliardaire a fondé et qui finance de nombreuses ONG, a annoncé sur son site internet qu’il allait investir 220 millions de dollars dans la « justice raciale » pour parvenir à une égalité entre les races aux Etats-Unis. La plus grande part de cette somme, 150 millions de dollars, ira à des organisations dirigées par des Noirs et axées sur l’égalité raciale, sous la forme de subventions réparties sur cinq ans, a annoncé l’organisation.

(…) Lire la suite sur Valeurs actuelles

En Grèce, les profanations d’édifices religieux commises par des migrants se poursuivent. À Lesbos, une nouvelle église a été vandalisée.

Une nouvelle chapelle vandalisée à Lesbos

Sur l’île grecque de Lesbos, la cohabitation entre la population autochtones et les migrants devient de plus en plus difficile. Des migrants vivant dans des camps surpeuplés dont le principal et le plus tristement célèbre est celui de Moria. C’est dans ce secteur qu’un grand nombre d’exactions commises par des immigrés extra-européens en situation illégale ont été commises. De l’attaque d’églises et de chapelles en passant par la destruction de milliers d’oliviers, sans oublier les affrontements à répétition entre bandes de migrants et ceux ayant volontairement toussé sur les forces de l’ordre durant la pandémie de Covid-19… (Lire la suite sur Breizh Info)

Lors de son allocution depuis l’Elysée mardi 14 juillet, le président Emmanuel Macron a fait part de son souhait de rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos en France, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

En 2013, la commission «Justice et Paix» du Pakistan publiait un rapport dénonçant l’enlèvement de force de jeunes filles chrétiennes pakistanaises, converties pour être mariées. Une situation qui ne s’est pas améliorée depuis, dans le pays où la charia prévaut sur le droit normatif, s’inquiète Sylvain Dorient.

La suite sur Le Figaro Vox

Un quadragénaire domicilié en Gironde est soupçonné d’avoir géré des sites sur le darknet et permis à « des milliers d’internautes dans le monde d’avoir accès à des photographies ou vidéos à caractère pédopornographique » a annoncé ce lundi 13 juillet le parquet de Bordeaux. L’homme se trouve en détention provisoire.

Marianne

Les juges chargés de l’enquête sur le meurtre de cette octogénaire juive tuée à Paris en mars 2018 ont ordonné un procès pour « meurtre sur personne vulnérable et commis en raison de la religion de la victime ».

Le Monde

Dans la nuit du vendredi 10 juillet au samedi, un jeune homme de 25 ans a été agressé en rentrant de soirée. Il aurait reçu un coup de couteau proche du cœur.

Une enquête pour tentative d’homicide, contre X, aurait été ouverte dès samedi, au commissariat de Bordeaux, en Gironde. La victime n’aurait cependant pas pu être entendue avant dimanche, en raison de son état de santé critique rapporte Sud Ouest .

Ouest-France

preloader