Remise en liberté du Franco-Marocain qui a percuté une famille en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie jeudi 11

951

Le chauffard Franco-Marocain qui a tué une femme jeudi 11 juillet à Montpellier et gravement blessé son bébé à l’hopital  conduisait « à une vitesse manifestement excessive »  a été remis en liberté.

L’individu de 21 ans,  qui n’avait aucun antécédent judiciaire, a été mis en examen pour « homicide involontaire et blessures involontaires, avec manquement délibéré à une obligation particulière de prudence ».

Le conducteur a assuré ne pas être un supporter de l’équipe d’Algérie et a déclaré aux enquêteurs qu’il n’était pas intéressé par le football. Toutefois, plusieurs témoins des faits ont rapporté que le véhicule avait « ses feux de détresse allumés et avait klaxonné, comme le font les conducteurs qui veulent exprimer leur liesse », a précisé le procureur. L’individu a de son côté expliqué aux enquêteurs avoir seulement klaxonné car il venait de croiser une connaissance.

Le magistrat avait requis son placement en détention provisoire mais la juge d’instruction en charge du dossier a ordonné sa remise en liberté.