Le mensonge d’État prend de l’ampleur – Thibault Bastide

2611

Plus les jours passent, plus les critiques s’abattent sur le gouvernement. Ce jeudi, une pétition disponible sur le site change.org a déjà recolté 200 000 signatures, cinq jours après sa mise en ligne. Elle soutient la plainte déposée par un collectif de plus de 600 médecins, nommé «C19», contre le premier ministre Edouard Philippe et l’ancien ministre de la Santé, Agnès Buzyn les accusant de «mensonge d’État». Le collectif leur reproche de ne pas avoir assez préparé la France à la pandémie du coronavirus alors même qu’ils étaient, selon eux, au courant des risques de la crise à venir.

En guise de preuve, ils s’appuient sur les déclarations d’Agnès Buzyn au journal “Le Monde” au lendemain de l’annonce du confinement. Elle y affirme avoir prévenu le chef du gouvernement dès le mois de janvier du danger à venir. Pour les médecins, le gouvernement était donc au courant mais n’a pas agi suffisamment tôt ni pris les bonnes mesures, notamment le stockage de masques et la mise en place de tests systématiques, qui auraient permis d’isoler les « porteurs sains » capables de contaminer plusieurs personnes.

Par ailleurs, cinq autres plaintes, pour mise en danger de la vie d’autrui et homicide involontaire sont en cours. Elles visent le premier ministre, l’ancien ministre de la Santé, mais aussi son successeur Olivier Véran. Toutes les plaintes ont été transmises à la Cour de Justice de la République, seule instance en capacité de juger des ministres pour des faits commis lors de l’exercice de leurs fonctions.

Thibault Bastide