Têtes à Clash #1 – Présidentielles 2017, voile & Brexit

Pour ce débat en 5 rounds, nos ” Têtes A Clash ” sont :

  • Christine Tasin de Résistance Républicaine
  • Christian Combaz, écrivain, chroniqueur au Figaro et à TVLibertés
  • Serge Federbusch du site Atlantico
  • Son Altesse Royale Charles de Bourbon Parme, chef d’entreprise

Echauffement

Avant le premier round, nos “Têtes à Clash” nous livrent leurs pronostics sur le « duo gagnant » présent au second tour de la présidentielle 2017.

1er round : l’affaire Fillon

Les nouvelles révélations sur les costumes payés “cash” par un “bienfaiteur » poursuivent-elles l’œuvre de déstabilisation de François Fillon ? Les ficelles de la manipulation médiatico-politique sont elles visibles ? Le candidat Fillon est il encore crédible ?

2eme round : la Valls hesitation

Manuel Valls a annoncé qu’il ne soutiendrait pas Benoît Hamon, candidat officiel du PS. Trahit-il ainsi son engagement de soutenir le vainqueur des primaires ? Manuel Valls, qui ne s’est pas encore prononcé sur Emmanuel Macron, se ralliera t’il a ce “chouchou” des médias ?

3eme round : l’interdiction du voile en entreprise

La cour de justice de l’Union Européenne s’est prononcée favorablement sur la légalité de l’interdiction du port du voile dans l’entreprise. Cette décision a créé une vague d’indignations dont le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France). Ce revirement de Bruxelles est il une concession accordée aux courants eurosceptiques ?

4eme round : les petits candidats sont ils utiles ou nuisibles au débat ?

Le grand débat organisé par TF1 est centré autour des 5 grands candidats. Nicolas Dupont-Aignan, qui a réalisé à la précédente présidentielle un score non négligeable de 2 %, en sera exclu. Les petits candidats apportent ils un courant d’air frais ou brouillent-ils l’offre politique qui est déjà suffisamment diversifiée ?

5eme round : le Brexit, c’est parti ! l’Ecosse a t’elle un destin europeen en dehors de l’Angletterre ?

L’Ecosse est membre de l’Union Européenne en tant qu’entité rattachée au Royaume Uni. Juridiquement, son destin européen est lié à celui du Royaume et elle devrait donc sortir de L’UE avec le Brexit. Les écossais avaient néanmoins expressément affirmé qu’ils quitteraient le Royaume si le Brexit était adopté. L’Ecosse semble donc condamnée après la sécession à postuler à l’UE en qualité d’ état souverain.

Dernières émissions

Pour aller plus loin :