Politique / Les catholiques sont de retour – Extrait du Journal du 16 mars 2017

Les catholiques de retour dans le jeu politique. Souvent moqués dans les média, l’enseignement et certaines administrations où l’anticléricalisme est la règle, les catholiques n’hésitent plus à s’investir dans la vie publique et politique ! Leur action pourrait bien s’avérer décisive pour les prochaines échéances électorales.

Manif Pour Tous, Manif Pour La Vie, cortège pour célébrer Jeanne d’Arc, les catholiques investissent massivement la rue depuis plusieurs années maintenant et dépassent même souvent les effectifs des syndicats ! Mais ce n’est pas seulement dans la rue que l’on retrouve les catholiques… En politique, il n’est plus rare de voir des personnalités qui se revendiquent pratiquant ou de culture chrétienne notamment chez Les Républicains dans l’entourage direct de François Fillon avec Bruno Retailleau et Valérie Boyer ou au Front National dans le sillage de Marion Maréchal Le Pen notamment.

Le candidat Les Républicains à l’élection présidentielle doit d’ailleurs la réussite de sa manifestation de soutien au Trocadéro aux réseaux de Sens Commun, émanation de La Manif Pour Tous au sein de la droite parlementaire.

Et le secteur associatif n’est pas en reste, en témoigne la récente réussite du semi marathon de Paris où pas moins de 3 000 personnes ont couru pour les chrétiens d’Orient à l’initiative de trois associations.

Du côté des média, l’hostilité déclarée de la presse de gauche n’a pas empêché le développement des magazines catholiques comme Famille Chrétienne ou France Catholique et la création de nouveaux titres comme la revue Limite. Mais c’est aussi sur internet que le phénomène a pris de l’ampleur avec des sites d’information comme le Salon Beige ou Aleteia.org.

Si les exemples ne sont pas homogènes et que des organisations comme Civitas et Sens Commun peuvent paraître assez éloignées, si ce n’est dans le fond au moins dans la forme, les catholiques se rejoignent sur les principes non négociables de la doctrine. Pour l’écrivain Jean Sévilla les catholiques sont aujourd’hui 10 millions de pratiquants occasionnels et seulement 3 millions de pratiquants réguliers. C’est peu mais ca n’empêche pas l’émergence d’actions originales comme “Faire gagner nos convictions”, dernière initiative du Salon Beige. Le directeur du site d’information part du postulat que les catholiques doivent agir en minorité active !

Et c’est donc en faisant tomber des têtes aux législatives que les catholiques pourraient tirer leur épingle du jeu ! Les principales cibles sont déjà connues : le rapporteur de la loi Taubira, le socialiste Erwann Binet, Nathalie Kosciusko-Morizet des Républicains qualifiée d’égérie bobo libertaire et Sophie Montel du Front National devenue une ardente défenseuse de l’avortement.

En tout, dix cibles devraient être visées et le blog catholique pense pouvoir faire la différence sur les quelques centaines ou milliers de voix qui permettent de gagner ou de perdre une élection…

Cette initiative a un coût, c’est pourquoi le Salon Beige a ouvert une cagnotte pour atteindre 50 000€ de dons. Une fois ce montant atteint, le blog pourra compter sur un budget de 100 000 € puisqu’un donateur se propose de doubler chaque don… Rendez vous donc en juin prochain pour compter les points…

Dernières émissions

Pour aller plus loin :